Mes techniques

L’Ostéopathie

Apparue au XIXe siècle, l’Ostéopathie peut être définie comme étant l’art de diagnostiquer et de traiter, de façon exclusivement manuelle, les dysfonctions de mobilité (mouvement d’un tissu par rapport à un autre) et de motilité (déformabilité élastique du tissu lui-même) des différentes parties du corps humain.

Basée sur le principe d’homéostasie (autorégulation de l’organisme) et sur une approche globale du corps, la pratique ostéopathique permet d’apporter une solution douce et naturelle aux différents déséquilibres subits par le corps, ceci, toujours dans le respect de la physiologie.

Ma Pratique

Ostéopathe au sein du Centre EPIONE, je suis diplômé du CIDO (Centre International D’Ostéopathie) de Saint Etienne (RNCP 1).

Ma pratique oscille entre des techniques articulaires, musculaires, faciales, viscérales et crâniennes. Cette diversité me permet de m’adapter à chaque patient.

J’accorde cependant une attention plus particulière au fascias (ou aponévoses). Ce tissu, qui tapisse la face interne du corps (telle une toile d’araignée) en englobant chaque muscle, organe et articulation, absorbe et transmet les tensions internes ou externes au corps. Il joue alors un rôle majeur lors de traumatismes ponctuels et/ou répétés.

Déroulement d’une consultation

Le champ d’action de l’ostéopathe s’arrête là où la lésion physique commence. En effet, l’ostéopathe ne traite pas les lésions ou maladies relevant d’un acte médical ou chirurgical. Aussi, après une écoute attentive du motif de consultation et de l’histoire du patient, il effectuera un ensemble de tests médicaux et ostéopathiques (tests manuels indolores de mobilité) qui lui permettront de confirmer la pertinence d’une prise en charge ostéopathique. Dans le cas contraire, le praticien orientera son patient vers le thérapeute qualifié.

Lorsque l’indication est posée, l’ostéopathe agit alors comme un « mécanicien » du corps, en vérifiant que toutes les pièces interagissent correctement. Si ce n’est pas le cas, il utilisera des techniques indolores pour rétablir l’équilibre et rendre au patient son meilleur état de santé.

Dans quels cas peut-on consulter ?

Mieux vaut prévenir que guérir…

L’Ostéopathie étant une médecine préventive, une à deux fois par an, une vérification de la structure et de l’état de santé de votre corps peut aider à limiter, voire à éviter les futures douleurs et/ou troubles musculaires, articulaires, nerveux, digestifs, …

Quand la douleur se fait ressentir…

L’ostéopathe est souvent consulté en crise, soit consécutivement à un traumatisme ou bien à la faveur d’un faux mouvement sur un terrain déjà fragilisé.

Champ d’action de l’Ostéopathie

Différentes plaintes peuvent mener à consulter un ostéopathe :

  • Dans le système locomoteur : les entorses, tendinites, les douleurs lombaires, dorsales, cervicales, les douleurs de l’épaule, du membre supérieur, du genou, des chevilles …
  • Des douleurs d’origine neurologique, comme les sciatalgies, cruralgies, douleurs intercostales, céphalées, migraines …
  • Certains troubles circulatoires, congestions veineuses ou lymphatiques, hémorroïdes …
  • Certains troubles digestifs, problèmes de transit, digestions difficiles, gastrites, ballonnements …
  • Certaines rhinites, sinusites, vertiges ou bourdonnements d’oreilles …
  • Divers troubles fonctionnels, hyper-nervosité, troubles du sommeil, anxiété, état dépressif…
  • Lors d’une lésion physique, et bien que dans ce cas ses effets soient limités, l’Ostéopathie peut tout de même jouer un rôle d’aide dans la guérison de certaines pathologies en permettant au corps de retrouver une meilleure circulation mécanique, neurologique et fluidique.

 

Nb : Cette liste est bien entendu non exhaustive.

Prendre un rendez-vous :

06 84 87 86 47